D.C.E. au Québec

MISE A JOUR 25 FÉVRIER 2021

Le 25 février dernier, la société de l'assurance automobile du québec a confirmé que la mise en application du règlement canadien sur les dispositifs de consignation électronique sera repousée à juin 2022.

En effet, "Au Québec, tant que le Règlement sur les heures de conduite et de repos des conducteurs de véhicules lourds n'aura pas été modifié de manière à rendre obligatoire l'utilisation d'un DCE, les exigences actuelles continueront de s'appliquer, tant pour les véhicules qui circulent au Québec que pour ceux qui proviennent de l'extérieur du Québec. L'objectif est de rendre le DCE obligatoire au plus tard en juin 2022. Entre-temps, les conducteurs peuvent continuer d'utiliser les fiches journalières papier."

De plus, Les conducteurs de véhicules utilitaires extraprovincial qui circulent au Québec pourront continuer d'utiliser une fiche journalière en format papier ou électronique jusqu'à ce que le nouveau Règlement sur les heures de conduite et de repos des conducteurs de véhicules lourds soit en vigueur.

Par contre, Il est de votre responsabilité de vérifier les exigences à l'égard du DCE de chacune des provinces dans lesquelles vous prévoyez circuler.

Finalement, Le nouveau Règlement sur les heures de conduite et de repos des conducteurs de véhicules lourds précisera quels sont les véhicules visés par les nouvelles règles. Il précisera également, s'il y a lieu, les véhicules qui seront exemptés. 


Qu'en est-il de l'obligation d'utiliser un dispositif de consignation électronique au Québec?

Le 12 juin dernier, des modifications au Règlement sur les heures de service des conducteurs de véhicule utilitaire ont été publiées par le gouvernement du Canada dans la Gazette officielle II. Ces modifications visent à rendre obligatoire l'utilisation du dispositif de consignation électronique (DCE) pour les conducteurs de véhicules utilitaires effectuant du transport extra provincial. Le nouveau règlement entrera en vigueur le 12 juin 2021.

Le gouvernement du Québec adhère à ces nouvelles mesures pour les véhicules lourds circulant sur son territoire. Les modifications apportées permettent en effet de diminuer les risques liés à la fatigue au volant et favorisent un suivi et un contrôle plus efficace des heures de conduite et de repos pour les conducteurs de véhicules lourds.

Aucun changement n'est apporté pour le moment au Règlement sur les heures de conduite et de repos des conducteurs de véhicules lourds. Ainsi, les obligations des exploitants et des propriétaires de véhicules lourds demeurent les mêmes au Québec. Cependant, par souci d'harmonisation avec les autres administrations nord-américaines, des travaux ont été entrepris afin de rendre obligatoire l'utilisation du DCE dans les véhicules lourds circulant sur les routes du Québec.

En prévision, les exploitants ou propriétaires de véhicules lourds qui souhaitent équiper leurs véhicules d'un DCE peuvent se référer à la Norme technique canadienne en matière de dispositifs de consignation électroniques disponible sur le site du Conseil canadien des administrateurs en transport motorisé (CCATM).

À l'automne 2019, les acteurs de l'industrie du transport au Québec seront consultés relativement à la liste des véhicules exemptés de l'obligation d'être munis d'un DCE. Cette liste sera également harmonisée avec celle prévue par le règlement fédéral.